Avis d’impôt 2019 : le calendrier fiscal

Avis d’impôt 2019 : le calendrier fiscal

Les déclarations de revenus papiers sont en chemin ! Et l’espace de déclaration en ligne est ouvert depuis le 10 avril. Pour ne pas passer à côté du rendez-vous fiscal de 2019, Assurancevie.com fait le point sur le calendrier à respecter selon votre situation et en profite pour faire une piqûre de rappel sur le prélèvement à la source.

Le calendrier de déclaration des revenus

Date de réception des déclarations papier par les contribuables
(excepté pour les usagers qui ont choisi la déclaration de revenus 100% en ligne,
qui recevront uniquement un courriel les informant de l’ouverture du service)
À partir du 29 mars 2019
Date d’ouverture du service de déclaration en ligne
sur impots.gouv.fr
10 avril 2019
Dates limites de déclaration en ligne :
  1. - Zone 1 (départements 01 à 19 et non-résidents)
  2. - Zone 2 (départements 20 à 49)
  3. - Zone 3 (départements 50 à 974/976)

  1. 21 mai 2019 à minuit
  2. 28 mai 2019 à minuit
  3. 4 juin 2019 à minuit

À noter, cette année, quel que soit votre revenu fiscal de référence, si votre résidence principale est équipée d’un accès à internet, votre déclaration de revenus doit obligatoirement être réalisée en ligne. Toutefois, si vous estimez ne pas être en mesure de le faire, vous pouvez continuer à utiliser une déclaration papier. Dans ce cas, la date limite de dépôt est fixée au jeudi 16 mai 2019 à minuit (y compris pour les résidents français à l'étranger), cachet de La Poste faisant foi.

Et après ?

Votre avis d’impôt sur le revenu sera disponible dans votre espace Particulier du site impots.gouv.fr entre le 24 juillet et le 7 août 2019. Si vous avez choisi de conserver un avis papier, vous recevrez celui-ci au plus tard le 2 septembre 2019.

Avec le prélèvement à la source, à quoi la déclaration de revenus sert-elle ?

Depuis le mois de janvier de cette année, votre impôt 2019 est prélevé à la source. Il n’y a donc plus de décalage entre l’année de perception des revenus et leur année d’imposition. Afin que vous n'ayez pas à payer en 2019 deux années d'impôt (à savoir l'impôt sur vos revenus de 2018 et l'impôt à la source sur vos revenus de 2019), vos revenus non exceptionnels perçus en 2018 sont exonérés (grâce au crédit d'impôt « modernisation du recouvrement »). C'est le dispositif dit de l'année de transition, ou encore de « l'année blanche ».

La déclaration 2019 permettra ainsi de faire le bilan de l’ensemble des revenus du foyer fiscal sur l'année précédente (les revenus non exceptionnels, qui ne seront pas imposés, et les revenus exceptionnels qui seront imposés) ainsi que des dépenses effectuées ouvrant droit à réduction ou crédit d'impôt.

Si vous avez effectué en 2018 des dépenses ouvrant droit à réduction ou crédit d’impôt, le solde ainsi calculé sera donc en votre faveur. Vous en recevrez le remboursement par virement cet été (déduction faite de l'avance éventuellement déjà perçue en début d'année).

En revanche, si vous avez perçu des revenus exceptionnels en 2018, ou encore des revenus non soumis au prélèvement à la source (tels que des dividendes ou encore une plus-value immobilière), vous aurez un complément d’impôt à régler, pour le 15 septembre 2019 dans la majorité des cas.

Par ailleurs, la déclaration 2018 va permettre d’actualiser le taux de prélèvement à la source qui sera appliqué sur vos revenus dès septembre 2019 et jusqu’en août 2020 (sauf si vous en demandez le changement entre temps).

Mis à jour le 12/04/2019

01 44 76 87 60
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 19h00
Le samedi de 9h30 à 13h00