Les SCPI et les OPCI volent de record en record

Selon les dernières statistiques du marché, les épargnants français ont continué à se tourner vers la pierre-papier au premier semestre 2017. Faisant ainsi passer un nouveau cap aux chiffres de collecte et de capitalisation.

L’ASPIM (Association Française des Sociétés de Placement Immobilier) et l’IEIF (Institut de l’Épargne Immobilière et Foncière) viennent de publier les résultats du marché des SCPI et des OPCI pour le premier trimestre de l’année 2017.
Les supports immobiliers ont toujours la faveur des investisseurs, comme en attestent les chiffres :
- Les SCPI ont collecté un total inédit de 3,8 milliards d’euros, soit une progression de 56 % par rapport au premier trimestre de 2016 ;
- La collecte enregistrée par les OPCI atteint quant à elle le montant de 2,7 milliards d’euros, en progression de 36 % par rapport à la même période de 2016.

Côté capitalisation, les encours placés en SCPI ont progressé de 17,5 % en un an et ceux placés en OPCI de 72 % !

Immobilier et assurance vie ? Un mariage possible

Certains contrats d’assurance vie, tout comme certains contrats d’épargne retraite PERP et Madelin d’ailleurs, permettent de loger des supports immobiliers tels que des SCPI, des OPCI ou encore des SCI. Ces supports peuvent être soumis à des conditions d’investissement spécifiques.

Découvrir les supports immobiliers de Puissance Avenir

Découvrir les supports immobiliers de Puissance Sélection

Les définitions pour bien comprendre

OPCI (Organisme de Placement Collectif Immobilier) :

Les OPCI investissent majoritairement dans de l’immobilier (60 % min.) : directement, indirectement au travers de sociétés (ex : des SCPI), ou encore via des sociétés foncières cotées. Le reste est investi dans des actifs liquides (5 % minimum, pour pouvoir faire face aux demandes de rachats des investisseurs) et dans des titres financiers tels que des actions, des obligations ou bien encore des OPCVM (le solde, de 0 à 35 %). Concernant cette poche financière, certains OPCI privilégient le secteur de l’immobilier, d’autres ont une stratégie beaucoup plus opportuniste et investissent dans tous les secteurs d’activité. De par son allocation d’actifs diversifiée (immobilier, actions, obligations, OPCVM, titres liquides…), l’OPCI est souvent qualifié de « produit hybride ». Exemples d’OPCI : OPCIMMO (géré par Amundi Immobilier), OPSIS Patrimoine (géré par La Française REM) et Preimium B (géré par Primonial REIM).

SCI (Société Civile Immobilière) :

La SCI à capital variable permet d’investir en « pierre-papier ». Plusieurs sociétés de gestion proposent cette solution de placement. Les SCI unités de compte (c’est-à-dire détenues via un contrat d’assurance vie ou de capitalisation par exemple) ont pour objet principal la constitution et la gestion d’un patrimoine à vocation immobilière en vue d’offrir une récurrence de revenus locatifs qui viennent capitaliser. Pour ce faire, elles investissent dans de l’immobilier direct, des parts de fonds immobiliers non cotés (SCPI et OPCI), des foncières cotées et des produits dérivés immobiliers. Les SCI conservent par ailleurs une poche investie en liquidités. Il s’agit donc d’un fonds de fonds diversifié. Exemples de SCI : Capimmo (de Primonial REIM), Sofidy Convictions Immobilières (de Sofidy AM) ou encore LFP Multimmo part Philosophale (de La Française AM).

SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) :

L’objet exclusif des SCPI est d’acheter, d’entretenir et de gérer un patrimoine immobilier locatif (d’habitation ou d’entreprise) pour le compte de leurs associés. Les SCPI peuvent prendre la forme juridique de société « à capital fixe », ou « à capital variable ». Il est possible d’investir dans des SCPI en direct (par le biais d’un compte-titres, les revenus distribués seront alors soumis à la fiscalité des revenus fonciers) ou bien au travers d’une enveloppe telle que l’assurance vie, le PERP ou encore le Madelin. Dans le cadre de ces dernières, les revenus distribués par les SCPI bénéficient de la fiscalité de l’enveloppe concernée : soit celle de l’assurance vie, celle du PERP ou encore celle du Madelin. Exemple de SCPI : Élysées Pierre (de HSBC REIM), Pierre Plus (de Ciloger), Primovie (de Primonial REIM) ou encore Rivoli Avenir Patrimoine (d’Amundi Immobilier).

01 44 76 87 60
De 8h30 à 19h00
Du lundi au vendredi