Quiz sur l'impôt sur le revenu

Quiz sur l'impôt sur le revenu

Le compte à rebours est lancé ! Le service de déclaration en ligne de vos revenus ouvre ses portes à partir du 7 avril, et ce, jusqu’au 24 mai ou 8 juin selon votre département. Concernant les déclarations au format papier, la date limite de dépôt est fixée au 19 mai… Les échéances approchent. Mais avant que des millions de contribuables se penchent sur leur déclaration, Assurancevie.com propose un quiz sur l’impôt sur le revenu… Un test instructif et surtout ludique !

Article achevé de rédiger en mars 2022 – Règles fiscales en vigueur à cette date-là.

Question 1 : Le crédit d’impôt et la réduction d’impôt sont deux mécanismes qui procurent un allègement de votre facture fiscale. Présentent-ils toutefois des différences ?

A - Oui, le montant de la réduction d’impôt est toujours supérieur au crédit d’impôt accordé
B - Oui, car si le montant du crédit d’impôt est supérieur au montant de l’impôt, l’administration fiscale rembourse la différence, contrairement à la réduction d’impôt
C - Non, ces mécanismes sont semblables

 

Question 2 : Est-il possible de gommer sans limite votre impôt en utilisant les niches fiscales ?

A - Oui
B - Non, l’économie d’impôt est plafonnée à 50 000 € par an
C - Non, l’économie d’impôt est plafonnée à 10 000 € par an

 

Question 3 : Les versements effectués sur un PER (Plan d’Épargne Retraite) sont déductibles de votre revenu imposable, dans la limite de 32 909 € pour 2022. Ce gain fiscal entre-t-il dans le plafonnement global des niches fiscales ?

A - Oui
B - Non

 

Question 4 : Dans le cadre de l’assurance vie, les intérêts du fonds en euros et les revenus générés par les unités de compte (dividendes et coupons) sont-ils soumis à l’impôt sur le revenu dès leur inscription en compte ?

A - Non
B - Oui
C - Oui, dans la limite de 9 200 € si je suis en couple

 

Question 5 : En cas de retraits sur un contrat d’assurance vie (rachats partiels), les gains sont-ils imposables à l’impôt sur le revenu ?

A - Non, les gains sont systématiquement exonérés d’impôt sur le revenu
B - Non, ce sont le capital et les gains qui sont imposables
C - Oui, les gains compris dans votre rachat peuvent être intégrés à vos revenus dans le cadre de votre déclaration d’impôt

 

Question 6 : Dans certains cas prévus par la loi, est-il possible d’effectuer des retraits sur un contrat d’assurance vie en totale franchise d’impôt ?

A - Oui, si le souscripteur réalise des rachats suite à un licenciement par exemple
B - Oui, si les capitaux sont utilisés pour acheter un bien immobilier
C - Non, les retraits sont imposables quelle que soit la situation personnelle du souscripteur

 

Question 7 : En cas de besoin exceptionnel de trésorerie, le souscripteur d’un contrat d’assurance vie peut obtenir une avance plutôt que de réaliser des rachats partiels. Il s’agit en fait d’un prêt consenti par l’assureur qui se substitue alors aux retraits, de sorte que le souscripteur n’a pas besoin de puiser dans son épargne. Comment cette avance est-elle imposée ?

A - L’avance est taxée comme un retrait traditionnel
B - L’avance est imposable à l’IR pour sa valeur totale
C - L’avance n’est jamais imposée

 

Question 8 : Il est possible de transférer un vieux PERP (Plan d’Épargne Retraite Populaire) vers un PER (Plan d’Épargne Retraite individuel) plus récent, moins chargé en frais et plus riche en options. Cette opération est-elle imposable ?

A - Jamais
B - Oui, les intérêts sont soumis au barème de l’impôt sur le revenu
C - Tout dépend de la date d’effet du PERP qui fait l’objet du transfert

 

Question 9 : Avant même la retraite, il est possible de racheter son PER (de façon totale ou partielle) pour acquérir sa résidence principale. Le capital doit alors intégralement être affecté au financement de la résidence principale. Comment est fiscalisé ce rachat ?

A - Ce motif de rachat n’est pas imposé
B - Le capital est imposé selon le barème de l’impôt sur le revenu et les gains sont soumis à la flat tax de 30%
C - Seul le capital est imposé selon le barème de l’impôt sur le revenu

 

Question 10 : Lorsqu’un contrat d’assurance vie prend fin par le décès de l’assuré, le capital versé au conjoint survivant subit une exonération ?

A - Oui. Le conjoint survivant est toujours exonéré
B - Non. Le capital reçu par le conjoint survivant est imposé si un certain montant est dépassé
C - Non. Le capital reçu par le conjoint survivant est imposé si le contrat a été alimenté après 70 ans

 

Mis à jour le 05/04/2022

01 44 76 87 60
Du lundi au vendredi
de 9h00 à 18h30
Le samedi de 9h30 à 13h00