LE FONDS EUROSE : UN INCONTOURNABLE DE LA GESTION PATRIMONIALE !

  1. Damien Lanternier
  2. Gérant-Analyste
  3. DNCA Finance
Damien Lanternier nous parle de l’actualité de DNCA Finance et de l'incontournable fonds : Eurose.

DNCA Finance a fêté l’an dernier ses 22 ans et gère plus de 27 milliards d’euros d’encours pour le compte de clients particuliers et professionnels. Quelle est votre actualité à l’entame du quatrième trimestre de 2021 ?
Damien Lanternier : A fin septembre, DNCA affiche plus de 27,4 Mds€ d’encours sous gestion après deux années de forte croissance et une actualité chargée. En octobre 2020 nous avons renforcé nos équipes des gestion actions avec l’arrivée de 21 analystes-gérants et 7 milliards d’€ d’encours supplémentaires. Cela nous a permis de renforcer nos pôles de gestion « croissance », d’obligations convertibles et diversifiée avec une approche globale. La gestion croissance représente aujourd’hui près de 50% de nos encours actions.

Nous avons poursuivi notre démarche d’investisseur responsable et 80% de nos encours ont désormais le label ISR. Nous ambitionnons la labellisation de l’ensemble de notre offre (actions, obligations d’entreprise) d’ici fin 2021.

Pour les prochains mois nous allons renforcer nos expertises actions internationales et en particulier émergentes. Nous étudions le lancement d’une nouvelle expertise qui viendrait compléter notre gamme sur ce segment. Nous sommes également en train de préparer, en partenariat avec BPCE, la promotion d’un fonds thématique 100% dédié à l’économie du sport, dans l’optique des jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.

Le fonds Eurose (FR0007051040) se présente comme un incontournable de la gestion patrimoniale. Qu’entendez-vous par là ?
Damien Lanternier : Eurose est un fonds patrimonial, qui offre une gestion active, flexible et diversifiée en actions et obligations de la Zone Euro. Lancé fin 2000, le fonds affiche un historique de performance de plus de 20 ans(1). C’est une stratégie liquide qui représente un encours total de plus de 5 milliards d’euros(2).

Flexible signifie que sa composition – on parle d’allocation – varie au cours du temps selon des marges de manœuvre prédéfinies. Le fonds vise à s’adapter aux différentes configurations de marché par un arbitrage constant entre quatre principales classes d’actifs : obligations classiques, obligations convertibles, actions et produits monétaires. La gestion cherche à tirer parti au mieux des mouvements sur les titres en visant une faible volatilité.

En fonction des anticipations de l’équipe de gestion, Eurose peut se positionner sur le ou les marchés et classes d’actifs jugés les plus porteurs à un moment donné. Ainsi les actions peuvent représenter jusqu’à 35% du portefeuille. La part significative de l’obligataire permet au fonds de présenter un profil de risque et de rendement (SRRI) de 4.

A l’heure où les taux sont durablement bas, pouvez-vous nous expliquer en quoi le fonds Eurose est-il une alternative crédible aux fonds en euros ?
Damien Lanternier : Les taux d’intérêt sont bas et devraient le rester, la rémunération du fonds euro devrait donc demeurer faible de nombreuses années. Eurose se pose comme une alternative avec une poche actions qui peut varier jusqu’à 35% pour capter la croissance et le développement des entreprises de la Zone Euro.

Face à l’incertitude et fluctuations des marchés financiers, Eurose est selon-nous une stratégie que nous jugeons attractive pour l’épargnant recherchant une solution d’investissement mais sans garantie en capital.

Eurose dispose du label ISR. Quelles démarches ont été mises en œuvre dans la gestion opérée au sein du fonds pour satisfaire à ce label ?
Damien Lanternier : Eurose est un fonds qui a su évoluer avec son temps. La stratégie d’investissement s’est renouvelée pour notamment s’ouvrir aux enjeux ESG via l’intégration en 2021 de critères extra-financiers dans l’analyse des émetteurs. Cela a permis à Eurose d’obtenir le label Investissement Socialement Responsable français (Label ISR).

La politique ESG mise en œuvre n’intègre pas d’exclusion sectorielle a priori, c’est une démarche inclusive qui écarte de nos investissements les entreprises les moins bien notées dans notre modèle de notation interne. Elle permet notamment d’investir sur des émetteurs en transformation comme dans le secteur de l’énergie qui renouvellent leur business model en faveur du renouvelable. C’est ce type de transformation qu’Eurose peut accompagner à travers ses investissements.

Le fonds investi au sein de la zone euro. Quels sont les secteurs les plus attractifs selon vous à moyen terme ?
Damien Lanternier : Le style de gestion d’Eurose sur sa partie actions est tournée majoritairement vers les valeurs cycliques et décotées. L’exposition du fonds est toujours importante sur le secteur des financières (BNP Paribas, Coface, Crédit Agricole), des matières premières (CGG, Technip Energies et TotalEnergies) et celui des télécommunications et médias (Eutelsat, M6, Orange et Publicis)3. 12% de la poche actions est consacrée à la thématique « croissance », principalement dans les gaz industriels, la santé et les nouvelles technologies (Air Liquide, Corbion, EssilorLuxottica, STMicroelectronics et Synlab)3. Le dernier tiers est investi sur des sociétés considérées en changement de statut et qui bénéficient de nouvelles perspectives de croissance, avec notamment des pondérations importantes sur des sociétés telles que Bouygues, Saint Gobain ou encore Sanofi.

Le retour de la volatilité sur les marchés à la fin du mois de septembre, en lien avec l’environnement inflationniste et les taux d’intérêts, nous rappelle l’importance de la flexibilité pour saisir les opportunités quand elles se présentent. C’est aussi la preuve que l’intérêt pour des secteurs et valeurs décotés revient.

Nos lecteurs en sont fans, pouvez-vous nous parler des valeurs détenues au sein du fonds ?
Damien Lanternier : Eurose propose une gestion de conviction active mais pas activiste, sans spéculation éhontée. La sélection de valeurs est le fruit d’une double analyse financière et extra-financière approfondie de chaque titre.

Nous accordons une grande importance à la qualité fondamentale des sociétés en portefeuille, nous fondons nos décisions d’investissement sur un horizon de moyen/long terme afin de sélectionner les valeurs qui seront à même, selon notre analyse, de capter les tendances de croissance séculaire, au-delà des cycles économiques.

En fin de trimestre, nos principales convictions sont TotalEnergies (3,2%), Crédit Agricole (2,8%) et Saint-Gobain (2,2%)3.

TotalEnergies par exemple représente bien le type de conviction de long terme que nous pouvons avoir au sein du portefeuille. C’est aujourd’hui un acteur majeur des énergies bas carbone. Le groupe ambitionne de devenir la major de l'énergie responsable et s'engage pour une énergie au meilleur coût, disponible et propre, dans le respect des meilleurs standards de sécurité. L’ambition du groupe est d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050 pour l’ensemble de ses activités mondiales (Scope 1+2+3). Au cours de la prochaine décennie, les ventes de produits pétroliers du groupe diminueront de près de 30% et les ventes de TotalEnergies seront alors composées de 30% de produits pétroliers, 5% de biocarburants, 50% de gaz et 15% d’électrons, essentiellement renouvelables. TotalEnergies a pour ambition de devenir un leader mondial dans le domaine des énergies vertes.

Objectif de gestion

L'objectif de gestion est la recherche d'une performance supérieure à l'indice composite 20% DJ EUROSTOXX 50 et 80% FTSE MTS Global calculé dividendes et coupons réinvestis, sur la durée de placement recommandée.

Ce fonds flexible cherche à améliorer la rentabilité d'un placement patrimonial par une gestion active des actions et obligations de la zone euro, notamment en sélectionnant des valeurs répondant à des critères d'investissement socialement responsables. Il offre une alternative aux supports en obligations, en obligations convertibles, et aux fonds en euros mais sans garantie en capital.

Profil de risque

  1. Risque actions
  2. Risque en perte de capital
  3. Risque de crédit
  4. Risque lié à la gestion discrétionnaire
  5. Risque de durabilité
  6. Risque de liquidité
  7. Risque lié aux investissements dans des titres spéculatifs
  8. Risque de taux



(1) Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.
(2) A travers deux fonds (Eurose et DNCA Invest Eurose).
(3) Les valeurs citées ne constituent ni une recommandation, ni un conseil en investissement. Valeurs en portefeuille au 30/09/2021 et susceptibles d’évoluer dans le temps.



Avertissement

Ce document est un outil de présentation simplifiée et ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement.

Les informations présentées dans ce document sont confidentielles et ne peuvent en aucun cas être diffusées à des tiers sans l'accord préalable de DNCA Finance.

Le traitement fiscal dépend de la situation de chacun, sont de la responsabilité de l’investisseur et restent à sa charge.

Le DICI et le prospectus doivent être remis à l’investisseur préalablement à toute souscription. Ce dernier doit en prendre connaissance avant toute souscription.

L’ensemble des documents réglementaires du Fonds sont disponibles gratuitement sur le site de la société de gestion www.dnca-investments.com ou sur simple demande écrite adressée à dnca@dnca-investments.com ou adressée directement au siège social de la société 19, Place Vendôme – 75001 Paris.

Les investissements dans des Fonds comportent des risques, notamment le risque de perte en capital.

DNCA Finance ne peut en aucun cas être tenue responsable, envers quiconque, de toute perte ou de tout dommage direct, indirect ou de quelque nature que ce soit résultant de toute décision prise sur la base d’informations contenues dans ce document. Ces informations sont fournies à titre indicatif, de manière simplifiée et susceptibles d’évoluer dans le temps ou d’être modifiées à tout moment sans préavis.

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.

Eurose, Fonds Commun de Placement de droit français domicilié au 19 place Vendôme 75001 Paris conforme à la Directive 2009/65/CE

Société de gestion : DNCA Finance est une Société en Commandite Simple agréée par l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) en tant que société de gestion de portefeuille sous le numéro GP00-030 régie par le Règlement général de l'AMF, sa doctrine et le Code Monétaire et Financier.

Contacts : DNCA Finance – 19 Place Vendôme - 75001 Paris – e-mail : dnca@dnca-investments.com – tél : +33 (0)1 80 40 11 11 – site internet : www.dnca-investments.com

Toute réclamation peut être adressée, gratuitement, soit auprès de votre interlocuteur habituel (au sein de DNCA Finance ou au sein d’un délégataire de DNCA Finance), soit directement auprès du Responsable de la Conformité et du Contrôle Interne (RCCI) de DNCA Finance en écrivant au siège social de la société (19 Place Vendôme, 75001 Paris, France).



Mis à jour le 24/02/2022

01 44 76 87 60
Du lundi au vendredi
de 9h00 à 18h30
Le samedi de 9h30 à 13h00