Defiscaliser avec le PER : le match Bancaire vs Assurantiel

Defiscaliser avec le PER : le match Bancaire vs Assurantiel

Comme le nom d’un joueur de football ou bien celui d’une rock star, vous entendez parler du Plan Epargne Retraite dans les journaux, à la télévision et même à la pause café. Créé par la loi Pacte de 2019, le PER vous accorde une plus grande simplicité et souplesse dans la préparation de votre retraite, tout en vous permettant de défiscaliser chaque année vos versements. Saviez-vous qu’il existe 2 types de contrats PER ? Nous faisons le point aujourd’hui.

 

Le principe du PER est simple : il vous permet de défiscaliser durant votre vie active afin de préparer sereinement votre retraite. Au dénouement du contrat, vous pourrez opter pour une sortie en capital (vous récupérez en une seule fois l’épargne atteinte), pour une sortie en capital fractionné (vous récupérez une partie seulement de l’épargne atteinte) ou pour une sortie en rente (vous recevez tous les mois une somme définie). Vous pourrez même cumuler ces options entre elles et opter, par exemple, pour une sortie en rente et en capital.



Le principe du PER reste donc identique quel que soit son type : bancaire ou assurantiel. Il existe pourtant des différences majeures entre ces deux typologies de PER, que nous vous proposons de détailler ci-dessous :

Quelle nature pour ces contrats ?

Le PER Assurantiel peut être vu comme un contrat d’assurance vie pour bien des aspects (fonds en euros, bénéficiaires etc) mais présente toutefois des différences majeures liées au produit en lui-même (disponibilité des fonds, défiscalisation…). Les PER Assurantiel sont assurés par des compagnies d’assurance et peuvent être distribués par des courtiers comme Assurancevie.com.

Le PER Bancaire peut être vu comme un compte titres, avec un objectif de préparation de la retraite, qui bénéficie d’avantages fiscaux (identiques aux PER Assurantiel). Les supports proposés sont différents des contrats d’assurance, puisqu’il n’y a par exemple pas d’accès au fonds en euros. Les PER bancaires sont gérés par des sociétés de gestion et peuvent donc être proposés par des banques directement, sans intervention d’une compagnie d’assurance.



Point sur les supports proposés

Il y a 3 grandes différences entre le PER Bancaire et le PER Assurantiel concernant les supports accessibles en leur sein.

Tout d’abord, le PER Bancaire ne permet pas d’accéder à un fonds en euros et donc d’investir sur un support sans risque, dont le capital est garanti avec un rendement au-dessus de l’inflation.

Un épargnant ne peut donc pas sécuriser tout ou partie de son épargne de la même façon sur les 2 produits. L’accès aux fonds en euros est possible via le PER Assurantiel. Grâce notamment aux PER assurance dit multipoches, l’épargnant peut donc complètement choisir le risque de son épargne-retraite et déléguer la part de prise de risque qu’il désire à une société de gestion (gestion pilotée) ou bien à l’assureur lui-même dans le cadre de la gestion horizon.

La deuxième différence touche à la nature même des supports financiers. Ce seront des unités de compte dans le cadre du PER assurantiel et des fonds d’investissement directement pour le PER bancaire. La différence peut paraitre minime mais n’oublions pas qu’une unité de compte possède une liquidité garantie par l’Assureur ce qui n’est pas le cas d’un fonds d’investissement.

Enfin, l’offre immobilière est bien plus vaste dans les contrats PER ASSURANCE : c’est un avantage considérable puisque c’est une classe d’actifs très efficace pour apporter du rendement avec une prise de risque maitrisée. C’est notamment le cas de nos contrats avec les SCPI et SCI sans frais d’entrée notamment (SC Pythagore (lien vers la page) par la société de gestion Theoreim).


AVANTAGE donc PER ASSURANTIEL
Notamment de par la présence du fonds en euros et de l’immobilier qui est un incontournable pour la retraite.



Point sur les frais

Concernant les produits distribués en ligne, ils présentent des similitudes fortes sur l’aspect tarifaire : pas de frais d’entrée, pas de frais de sortie, pas de frais d’arbitrage.

Toutefois, les frais de gestion sont artificiellement plus élevés sur les PER Assurantiels comparativement aux PER bancaires en ligne. Les contrats en ligne Assurance présentent des frais parmi les plus bas du marché, et pour nos contrats :

0,60% pour le contrat Evolution PER
0,60% sur les unités de compte et 0.80% sur le fonds en euros pour le contrat Suravenir PER, 0,90% dans le cadre d’un mandat d’arbitrage

Les PER bancaires en ligne sont souvent moins chers en frais de gestion, mais rajoutent des frais inhérents à la gestion proposée comme cela est notamment le cas pour Yomoni.

Comparativement avec les PER bancaires ou assurance traditionnels : ceux-là sont en revanche souvent plus chers sur tous les aspects, avec des frais sur versement et des frais sur arbitrage (PER Acacia : 2,5% frais sur versement, 0,50% de frais d’arbitrage, 0,84% de frais de gestion du contrat annuel…)


AVANTAGE
Très léger avantage pour le PER BANCAIRE en ligne, en façade, mais le produit étant foncièrement différent, il conviendra d’ajouter tous les autres coûts. Une fois ce travail fait, le PER Assurance nous parait largement gagnant (frais de transmission, frais des gestions pilotées bancaires, absence de fonds en euros, absence d’immobilier). Le grand écart entre les frais se situe en réalité une nouvelle fois entre les contrats en ligne (PER Assurance ou Bancaire) vs les contrats traditionnels qui restent extrêmement chers sur la retraite.



La transmission du patrimoine



En cas de décès du souscripteur avant ses 70 ans, le PER Assurantiel dispose des mêmes avantages que l’assurance vie, soit un abattement de 152 500€ par bénéficiaire. En cas de décès après 70 ans, un abattement global de 30 500€ sera accordé pour l’ensemble des bénéficiaires. Contrairement à l’assurance vie, la date des versements n’est pas prise en compte, seulement l’âge lors du décès.
Le PER Bancaire, quant à lui, ne dispose d’aucun avantage successoral et l’épargne du défunt intègre entièrement la succession. Il existe donc une différence énorme à ce niveau entre les deux produits proposés.




AVANTAGE PER ASSURANTIEL
Qui est bien plus protecteur si un décès survient avant les 70 ans notamment.



Conclusion
A condition de surveiller les frais appliqués au sein du contrat PER, le PER Assurantiel sort grand vainqueur de ce comparatif : présence d’un fonds en euros, de l’immobilier et avantage dans le cadre de la transmission viennent s’ajouter aux avantages propres du contrat (défiscalisation, performances, souplesse etc).






Si vous avez la moindre question sur ce dispositif ou sur nos produits, nos conseillers se tiennent à votre disposition, du lundi au vendredi de 9h à 18h30 ainsi que le samedi de 9h30 à 13h, au 01 44 76 87 60.

Mis à jour le 26/10/2021

01 44 76 87 60
Du lundi au vendredi
de 9h00 à 18h30
Le samedi de 9h30 à 13h00