Les sorties en capital sont possibles

Au moment du départ à la retraite, le versement en capital jusqu’à 20 % de la valeur du contrat est envisageable. Les 80 % restants étant convertis en rente viagère.
Par ailleurs, afin de faciliter l’accession à la propriété, le retraité primo-accédant, peut solliciter une sortie totalement en capital de son PERP. La notion de primo-accession n’est pas aussi restrictive qu’il n’y paraît, puisque sont considérés comme primo-accédant ceux qui n’ont pas été propriétaires de leur résidence principale au cours des deux dernières années. Cette mesure ne concerne donc pas exclusivement les personnes qui vont endosser pour la première fois le statut de propriétaire. Le capital perçu doit être alloué à l’acquisition de la résidence principale. Il peut financer l’achat d’un bien existant ou neuf, ou bien encore la construction d’un logement.
Si l’opération immobilière est réalisée au moyen d’un emprunt, il convient d’avoir à l’esprit que le montant du capital versé à l’adhérent ne peut être supérieur au montant de l’apport personnel.

Enfin, si le montant de la rente viagère est inférieur à 40 € par mois, la compagnie d’assurance peut procéder au versement unique en capital.

SORTIE EN CAPITAL : QUELLE FISCALITÉ ?
Sortie partielle en capital jusqu'à 20 % de la valeur du contrat IR selon les règles des pensions et retraites (abattement de 10 %) Déclaration Impôt sur le revenu classique

OU

Sur,demande expresse et irrévocable, il est possible de soumettre le capital,versé à un taux de 7,5 %. Ce prélèvement est assis sur le montant du capital diminué d’un abattement de 10 %
Sortie totale en capital pour acquérir en primo-accession sa résidence principale
Sortie totale en capital en
raison du faible montant de la rente (< 40 €/mois)

Source : Suravenir

Mis à jour le 19/04/2018

01 44 76 87 60
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 19h00
Le samedi de 9h30 à 13h00